Comment booster sa créativité ?

shutterstock_324808007

Pour réussir dans un monde de plus en plus concurrentiel et complexe, toutes les organisations ont aujourd’hui besoin de libérer la créativité de leurs équipes. Quelques méthodes pour la booster, glanées aux 48h de l’innovation de l’ENSGSI.

 

Il est acquis, aujourd’hui, que les nouvelles méthodes de management et d’organisation des entreprises doivent permettre de libérer la créativité des collaborateurs. L’innovation ne peut plus être l’apanage d’un seul service ou d’un seul top manager. David Layani, CEO du groupe onepoint, rappelle d’ailleurs dans cette vidéo que 80% des réponses à une problématique dans une entreprise sont portées par les salariés. Chaque organisation repose sur une mine d’or, encore faut-il savoir l’exploiter.

48h pour innover
Une séance de créativité à l’ENSGSI de Nancy lors des 48h de l’innovation

La créativité n’est pas innée, en tous cas pas toujours. Mais surtout, contrairement à une idée reçue, chacun la porte en soi et est en capacité de la développer, grâce à une bonne discipline et à un brin de méthode. Léa Sidersky et Céline Klein, toutes deux chefs de projet chez Unow, ont participé aux 48h de l’innovation de l’ENSGSI de Nancy. L’objectif de cet événement qui se tient désormais une fois par an : faire plancher des étudiants grâce à des méthodes de créativité sur des problématiques portées par des entreprises. 

48h de l'innovation

 

Quelques méthodes pour booster sa créativité en équipe :

Que recherche-t-on lors d’une séance de créativité ? 

La créativité a pour objectif de démarrer un processus d’innovation, pas d’élaborer un produit fini. L’objectif : multiplier les idées, si possible disruptives en 4 étapes :

  • Faire émerger des idées (embryon d’idées) en stimulant l’imagination collective
  • Approfondir les idées
  • Atteindre un concept 
  • Proposer un percept. Percept = « PERcevoir un conCEPT ». L’objectif est de faire passer l’information sur le concept élaboré. A l’issue d’une séance de créativité, on n’a pas encore l’idée d’un produit mais plutôt une piste à partir de laquelle on pourra l’imaginer.

Quelles sont les conditions favorables à la créativité ?

Une séance de créativité requiert de savoir faire appel à son inconscient, exprimer ses idées, mais aussi travailler en groupe. Quelques pistes comportementales afin d’optimiser ce travail : 

  • Ecouter et accueillir de manière positive les idées des autres
  • Accepter qu’on ne sait pas où on va : le chemin est exploratoire, les choses prennent forme au fur et à mesure
  • TCQFD : Tout est bon à dire, Censure et auto-censure abolie, Quantité (donner le plus d’infos et d’idées possibles), Folie & fantaisie, Détournement

Comment naissent les idées ?

shutterstock_386406700

Les idées ne germent pas seules, de manière complètement autonome et personne n’est véritablement « créatif ». Artistes, inventeurs en tous genres ont plutôt une capacité à exploiter les capacités de leur cerveau. Ce dernier est naturellement enclin à suivre différents cheminements : les connaître, les comprendre, permet de les mobiliser afin de les exploiter au maximum. Surtout, différents environnements font germer des types d’idées différents. Tous les explorer garantit d’obtenir un spectre très large d’idées. 

 

  • L’association d’idées : les associations sont rarement le fruit du hasard et peuvent être suscitées dans une séance de brainstorming. Chacun rebondit sur les idées des autres, c’est pourquoi il faut bannir absolument l’auto-censure. En lançant toutes les idées qui me passent par la tête, j’alimente la réflexion des autres.
  • L’analogie : il s’agit là de trouver des ressemblances entre des domaines ou sujets différents (ou de travailler à partir des contraires). 
  • La méthode combinatoire : Maria Popova compare ainsi la créativité à un jeu de légo. L’idée est de déconstruire de manière fonctionnelle ou structurelle avant de les recomposer. On fait appel ici à la logique. Le support tout indiqué ici est la « matrice de découverte », qui permet de croiser plusieurs variables de manière systématique pour explorer différentes combinaisons.
  • La méthode onirique : car oui, les rêvasseurs sont de bons créatifs. Grâce à la méthode du « rêve éveillé, » par exemple, on peut faire appel à son inconscient et y trouver des idées.
  • Le processus aristotélicien (ou heuristique) : le mindmapping, développé par Toni Buzan dans les années 70 en est une illustration. On y place un mot par case et on les relie entre eux de manière logique. 
Un exemple de mind map
Un exemple de mind map
D’autres outils méthodologiques : 

Edward de Bono a développé la méthode dite des « 6 chapeaux » : en groupes, chacun adopte un positionnement bien précis selon la couleur de son chapeau. Celui qui porte le chapeau blanc s’intéresse au factuel, celui qui porte le chapeau rouge aux émotions, le chapeau noir aux risques, le jaune aux avantages et le bleu à la vision globale. Chacun concentre ainsi toutes ses capacités mentales dans une seule direction et l’équipe sort du réflexe « pour ou contre. » 

 

« L’avocat de l’ange » : ici, l’équipe veut défendre une idée nouvelle qui a émergé. L’objectif est de l’élaborer, de la construire ensemble. 

déroulé d’une séance de créativité aux 48h de l’innovation

  1. présentation de l’étude, des règles, du cadre
  2. teambuilding et installation d’un cadre propice à l’ambiance créative
  3. formulation du problème sous la forme d’une question 
  4. phase de perception et analyse du problème
  5. purge : souvent par un brainstorming, toutes les premières idées (donc les plus évidentes) doivent être données puis écartées
  6. production d’idées en utilisant plusieurs outils à disposition (voir plus haut) et établissement des fiches idées 
  7. phase de sélection : évaluation/classement/choix des idées
  8. approfondissement de l’exploration si nécessaire
  9. à la fin : phase d’application : creuser quelques idées pour la proposition de percept. Attention l’objectif est de faire passer l’idée au mieux

Envie d’en savoir plus sur les méthodes d’innovation ? 

Inscrivez-vous à notre prochaine session de formation : Initiation au design thinking