What is the blockchain ?

blockchain-definition

La blockchain ! Mais de quoi me parlez-vous ? Cameron Miraftab vous explique comment cette puissante technologie vole au secours du secteur bancaire, dans une époque où la protection des données et des transactions est plus que jamais d’actualité.

Extrait de la vidéo de formation : MOOC La révolution Fintech

Face à une croissance de la digitalisation et une complexité toujours plus forte des directives données aux institutions financières, la blockchain apparaît comme un outil très performant pour sécuriser les données et les transactions.

Les enjeux de la digitalisation de la banque

Quels sont les principaux défis rencontrés par les acteurs traditionnels ?

Les services financiers traversent de profondes transformations, résultant notamment des changements régulation suite à la crise financière. De même, la digitalisation croissante des services financiers représente l’un des plus grands défis rencontrés par les banques. Elles doivent redéfinir les processus de réconciliation des données sensibles, liées aux transactions, jusqu’alors traités par des parties tierces. Les banques sont affectées par les coûts importants qu’impliquent ces longs et fastidieux processus.

Le second challenge pour bon nombre d’institutions financières repose  sur l’adaptation aux nouvelles directives en terme de régulation. Les actions entreprises pour contrôler et remonter des informations aux régulateurs coûtent cher.

Le troisième challenge repose sur les enjeux de cyber-sécurité. Les données stockées dans ces institutions sont centralisées et généralement non cryptées.

Sécuriser les transactions grâce à la blockchain

Qu’est-ce qui rend la blockchain si intéressante ?

La blockchain peut contourner ou améliorer ces processus. Une application intéressante de la blockchain réside dans le cycle de vie des échanges. Elle peut en effet contourner des processus clés, tels que le rapprochement ou le règlement permettant d’accélérer le cycle de vie des échanges. Car la blockchain est un registre partagé à travers un réseau où l’information est distribuée et non centralisée. Cela réduit donc le risque d’infractions

La troisième application de la blockchain réside dans sa capacité à intervenir dans le cadre des actions de régulation et de surveillance. En effet, les échanges et transactions sont enregistrés d’une manière chronologique et cela est incorruptible et inchangeable.

Qu’est-ce qui rend la blockchain différente ?

Elle évite que des tierces parties s’impliquent dans le processus de validation des transactions. Cela signifie que deux parties peuvent à présent échanger l’une avec l’autre en peer-to-peer.

Caractéristiques de la blockchain

Quelles sont les principales caractéristiques  de la blockchain ?

La blockchain est transparente. Elle est accessible par un réseau d’utilisateurs. Ces derniers y ont tous accès et peuvent donc la consulter.

Elle est irréversible. Les transactions qui y sont faites sont enregistrées dans la blockchain et surtout ineffaçables.

Pour résumer, qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain est un registre.

Ce registre est fait de blocs qui sont tous liés pour former une chaîne.

Ces blocs regroupent des transactions chronologiquement horodatés.

Ce registre est ensuite distribué à un réseau de participants, connectés les uns aux autres par Internet.

Envie d’en savoir plus la transformation digitale du secteur banque & assurance ?

Inscrivez-vous à notre prochaine session de formation : MOOC La révolution Fintech

Classé dans : Digital et Innovation