La transformation digitale de l’entreprise : Une affaire classée « génération Y » ?

transformation-digitale-entreprise-generation-y
Notre petit doigt nous dit que vous avez vous-même déjà cédé à la tentation. Qu’il s’agisse d’une offre d’emploi à relayer sur Twitter, ou d’une brève veille concurrentielle à rassembler, des années d’un lobbying médiatique intensif auront logiquement eu raison de vos bonnes résolutions : vous avez délégué à Jérémie, 25 ans, le smartphone flamboyant et le clavier frétillant. Tout semble tellement plus simple pour lui ! Et puis après tout, Jérémie ne revendique-t-il pas lui-même fièrement son appartenance à une génération Y hyper-connectée et hyper-déterminée… à vous ringardiser ?
Mais le drame, c’est que vous n’êtes pas seul. Au sein même de votre organisation, du matin au soir, vos collaborateurs ont eux aussi succombé : il est désormais convenu que la mutation digitale appartient aux plus jeunes. Et pour ce faire, ils se verront sans doute même octroyer des formations dédiées, confier toujours plus de responsabilités, dont celle de prêcher la bonne parole aux plus âgés… Et bien il est temps de dire stop ! Les conséquences de ce mauvais réflexe bien ancré ne doivent plus être sous-estimées. En effet, si cette génération digitale a, dans sa grande majorité, davantage d’affinités avec les usages numériques, n’oublions pas qu’elle a souvent également une expérience très (trop ?) courte de l’entreprise et de ses enjeux à moyen et long terme. En effet, beaucoup moins confrontée aux multiples réalités terrain, elle a donc besoin d’être plus encadrée, par ses pairs et supérieurs plus expérimentés, pour passer la brillante idée au filtre de la réalité. Par ailleurs, vous pourriez rendre plus profond encore un fossé que penseurs et experts en tous genres ont déjà bien creusé, opposant d’ouvrages en ouvrages une génération d’utopistes connectés à une génération de réfractaires désabusés. Générant une pression parfois excessive sur les uns, et une frustration souvent inavouée chez les autres, ces petits us du quotidien peuvent même engendrer de véritables conflits dans l’entreprise lorsqu’ils deviennent réguliers et formalisés. Aussi, si l’objectif de Captain DIGITAL sera de vous épauler dans la transformation digitale de votre organisation, à travers des retours d’expériences et des conseils pratiques, nous avons en préambule tenu à vous livrer les 3 commandements de cette rentrée !  

1 – La nécessité de la transformation digitale (à tous niveaux de votre entreprise) vous intégrerez !

Souvent résumée à la seule présence en ligne de l’entreprise, la transformation digitale recouvre en réalité 4 autres piliers fondamentaux : En interne :

  • L’amélioration de l’efficacité opérationnelle individuelle et collective via la digitalisation des processus
  • La maîtrise de nouvelles applications : big data, cloud, mobilité, cybersécurité…

En externe :

  • La transformation de l’expérience client, par le produit ou le service
  • L’évolution des usages et l’apparition de nouveaux « business models »

Une étude TNS SOFRES de décembre 2014 révèle que moins d’un opérationnel sur deux (48%) a vu le digital impacter sa fonction. Difficile à imaginer au regard de la grande diversité des missions pourtant concernées. La mue numérique n’est plus une option ni un idéal à atteindre, elle est la survie même de l’entreprise. Si vous en êtes convaincus, vos collaborateurs le seront aussi.

2- Toutes les générations vous saurez écouter !

L’entreprise a vu récemment les rangs de ses collaborateurs gonflés d’une génération aspirant à des rapports professionnels et des méthodes de travail d’un nouveau genre : la désormais célère génération Y (et leurs nouveaux cadets « Z »). Loin de nous l’idée de les opposer à leurs aînés, il n’en demeure par moins que cette population nourrit à l’égard de l’entreprise de nouvelles exigences impactant son organisation tout entière : plus de flexibilité, plus d’initiatives, plus d’innovations, plus de partages… Elle sera d’autant plus investie, que l’entreprise saura écouter ses attentes sans les balayer, avec dédain et hauteur, au rang de cette « incompréhension inter-générationnelle » qui semble justifier l’immobilisme actuel.  Entretiens individuels, boîtes à idées, développement du télétravail… Parce que les « Y » d’aujourd’hui seront les « aînés » de demain, il est impératif de leur permettre d’insuffler eux aussi, à leur manière, une partie de ces transformations qui s’opèrent… Chez les « X », il s’agira de ne pas coller trop prestement l’étiquette d’un opposant, aux méthodes immuables et aux savoir-faire numériques limités. Si leur réflexe digital peut sembler moins évident, n’oublions pas que cette génération, à défaut d’en être « native », a vu naître Internet et lui a permis d’évoluer au rythme de ses usages. Souvent désireuse d’apprendre, elle a néanmoins besoin de comprendre et de ressentir l’utilité des solutions présentées par ses cadets. En outre, elle possède l’expérience pratique nécessaire à une parfaite maîtrise des enjeux de l’entreprise qui peuvent être numériquement résolus.

3 – Les échanges formels et informels vous favoriserez !

Cette génération de « Digital natives », également dotée d’une parfaite maîtrise des nouveaux modes de consommation, de communication ou de travail imprégnés de nouvelles technologies, coexiste donc tant bien que mal avec ses aînés. Plutôt que d’attendre ce prétendu choc des générations (qui fait tant gloser les commentateurs), provoquez le rapprochement, la communication et le partage au sein de votre entreprise ! Le changement ne pourra, en effet, être impulsé que par les collaborateurs eux-mêmes et leur désir de mettre leurs compétences au service de l’organisation. Brainstormings, ateliers pratiques, études de cas,  projets inter-équipes… quel qu’en soit le moyen, seule l’instillation d’une nouvelle culture d’entreprise fondée sur l’échange collectif lui permettra de prendre au mieux cet indispensable tournant digital, et de faire naître, sait-on jamais, des désirs individuels de formation…   Tout au long de ce blog, nous aurons à cœur de vous faire découvrir des méthodes pratiques, collectives et individuelles, mêlant formations numériques et échanges physiques, pour vous accompagner, de X à Y, dans les bouleversements à venir…

Classé dans : Digital et Innovation

A propos de l'auteur

  • intervenant-01

    Alexia De Lussy

    Alexia de Lussy est chef de projet chez Unow et “digital native”. Le digital, elle a toujours connu ça ! A travers ses expériences professionnelles dans différents types de structures, elle a pu constater que si le digital transformait toutes les (...)

    Lire la présentation complète