Qu’est ce que la planification du sprint ?

La planification du sprint

La réunion de planification du sprint est l’une des étapes les plus importantes d’un projet Scrum. Voyons en quoi elle consiste exactement à travers ses objectifs et sa place dans le projet et son organisation.

Extrait de la vidéo de formation : Challenge Scrum Master

Nous allons voir maintenant ce qu’est la planification du sprint. C’est peut-être l’une des réunions les plus importantes et pas forcément la plus facile à intégrer. Souvent, il faut plusieurs planifications de sprint pour arriver à en maîtriser l’animation et la rendre la plus efficace possible.

Comprendre à quoi sert la planification de sprint

Alors pour se repérer, la planification de sprint dans le processus Scrum sert à planifier le travail à réaliser au cours du sprint. Voilà l’objectif de cette réunion qui servira également à répondre à deux questions importantes :

  • qu’est-ce qui peut être fait dans ce sprint ?
  • comment transformer les éléments du product backlog que l’on a sélectionné en un incrément terminé ?

La durée maximum de la planification de sprint est de 8 heures pour un sprint de 4 semaines. Cette durée est proportionnellement inférieure si la durée du sprint est plus courte.

La planification de sprint dans un projet Scrum

Le rôle du product owner dans la planification de sprint

Cette réunion de planification aboutit à la création d’un plan de sprint. Il est le fruit d’un travail collaboratif de toute l’équipe Scrum. Ici, le Scrum master aura le rôle de s’assurer de trois choses essentielles :

  • que la réunion a bien lieu,
  • qu’elle respecte les objectifs,
  • qu’elle répond bien aux deux questions évoquées précédemment,

A travers la planification de sprint, le scrum master s’assure aussi que cette réunion va bien aider les participants à respecter la time box. Puis il doit également vérifier que chacun des membres de l’équipe a bien compris l’intérêt et le sens de cette réunion.

La classification des éléments du sprint

La sélection des éléments engagés dans le sprint

Il faut bien avoir conscience que la partie du product backlog qui va être sélectionnée pour être engagée dans le sprint est figée. Il n’existe que deux situations dans lesquelles on peut revenir sur ces éléments :

  • dans le cas où l’équipe de développement a de l’avance et qu’elle va se tourner vers le product owner pour voir quel élément elle peut prendre dans le sprint avant sa fin,
  • ou à l’inverse si l’équipe a du retard, se rapprocher du product owner pour voir quels sont les éléments que l’on peut retirer d’un commun accord.

Ces situations sont fréquentes surtout sur des durées aussi courtes. Ainsi, le moindre imprévu peut avoir une incidence sur le sprint. Il faut donc avoir conscience que ce scénario peut se produire, d’autant plus en début de projet où l’équipe de développement aura plus de mal à estimer sa vélocité. Autrement dit la quantité de story point ou la quantité d’éléments du product backlog qu’elle va pouvoir réaliser dans ce sprint, avant de pouvoir les transformer en incréments potentiellement livrables.

Planifier le sprint : une réunion complexe

Les éléments du product backlog non engagés dans le sprint

La partie du product backlog qui n’a pas été engagée ou sélectionnée dans le sprint peut évoluer constamment. Au contraire de ce qui a été engagé et que l’on ne peut plus modifier en terme de périmètre. On va simplement rentrer dans la conception détaillée de chaque élément et puis leur réalisation ou leur test. Mais pour tout le reste du product backlog, on peut être amener à :

  • changer les users stories déjà présentes ;
  • ajouter des éléments sur de nouvelles idées que l’on a eues en route ;
  • retirer des éléments.

Tout cela peut bouger et c’est ce qui constitue au fond toute la souplesse qu’offre Scrum vis à vis du product owner, qui va pouvoir ajuster tous les éléments du product backlog qui n’ont pas encore été réalisés.

Voilà en quoi consiste la planification du sprint. Nous aurons bien sûr l’occasion d’approfondir ce sujet puisque la planification de sprint est encore une fois l’une des réunions le plus importantes et pas la plus facile à maîtriser au départ.

Envie de vous former aux méthodes Agiles ?

Inscrivez-vous à notre prochaine session de formation : Challenge Scrum Master

A propos de l'auteur

  • intervenant-01

    Florent Lothon

    Florent Lothon est responsable du département digital DSI de Swiss Life. Il a plus de 14 ans d’expérience en startups et sociétés de services en ingénierie informatique, à des positions de développeur, manager, coach et formateur agile.

    Lire la présentation complète