Catégorie : Actualités

J’ai transformé mon confinement en formation intensive !

Par Clémence Vigneron - Le July 24, 2020

J’ai transformé mon confinement en formation intensive !
Arlette Donnay est consultante en formation d'adultes et formatrice en communication. Pendant la période du confinement elle a réalisé un véritable “marathon de formations”, chez Unow et d’autres organismes spécialisés (expérience qu’elle relate dans ce post LinkedIn). Nous l’avons contactée pour en savoir plus sur cette expérience hors du commun. 
  • Comment avez-vous découvert Unow ?

J’ai découvert Unow par hasard. Je suis en veille quotidienne sur LinkedIn et j’ai lu un post d’un membre qui n’était pas dans mon réseau, mais en deuxième rang : Lucas Paupy, assistant RH à Angers. Il y faisait mention des formations Unow proposées durant le confinement. Depuis, Lucas fait partie de mon réseau. Je lui dois cette formidable découverte et lui en suis très reconnaissante. 

  • Quelles formations avez-vous suivi ?

J’ai suivi 7 formations : Intelligence émotionnelle / Feedback / Travail collaboratif / Apprendre à apprendre à l’ère du digital / Digital Learning pour les formateurs / Digital Learning pour les responsables de formation / Digital RH.

  • Qu’avez-vous pensé du format 100% digital de Unow ?

C’est un format que je ne connaissais pas du tout. Ce fut une grande découverte et cela m’a plu tout de suite. 

  • Qu’est-ce qui vous a plu / déplu dans ce format ?

Ce qui m’a plu, c’est de pouvoir travailler à mon rythme et de pouvoir organiser mon apprentissage. J’aime le format court des vidéos et la possibilité d’approfondir le propos grâce à des articles supplémentaires, des webinaires et des podcasts. Je trouve que les exercices sont variés, intéressants et ludiques. La structuration des apprentissages est équilibrée. Beaucoup d’exercices réalisés lors des analyses de cas et les fils rouges permettent de se familiariser avec la vie entrepreneuriale française. Le fait d’être physiquement seule dans l’apprentissage ne me dérange pas, c’est confortable, et finalement c’est une sorte de blocus universitaire.

  • Dans votre post LinkedIn, vous remerciez les formateurs et faites mention de personnalités attachantes, énergiques, innovantes… comment avez-vous vécu le contact “humain” dans ces formations digitales ? 

A cause du confinement, il n’y avait pas de discussions possibles avec les experts (ndlr : les formations suivies étaient en format “MOOC”, donc sans accompagnement individuel). C’est une partie de l’expérience SPOC, sans doute enrichissante, que je n’ai pas vécue. Toutefois, j’ai apprécié le souci permanent de clarté présent dans les vidéos. Les prises de parole sont adaptées au public cible. Le discours est argumenté, engageant et constructif. 

Les échanges entre apprenants dans les discussions et les forums étaient peu nombreux mais ils étaient toujours positifs. Les différents messages laissés par les uns et les autres enrichissaient ma réflexion. Pouvoir les lire à l’aise est agréable. Toutefois, comme la cadence de mon apprentissage était élevée, en raison du nombre de formations auxquelles je m’étais inscrite, je me suis peu attardée sur ces échanges. 

Je n’ai pas pu bénéficier de l’esprit communautaire prôné par Unow lorsqu’un expert joue le rôle de Community manager, puisque toutes les conditions d’un SPOC n’étaient pas réunies en raison du confinement. Mais je n’étais pas isolée, puisque le personnel de maintenance, aimable et réactif, m’a répondu dans les plus brefs délais, chaque fois que j’ai posé une question technique. 

  • Avez-vous déjà suivi des formations en “présentiel” ? Et si oui quel sont vos retours sur les deux typologies de dispositif de formation ? (présentiel vs distanciel)

J’ai toujours pratiqué la formation en présentiel en tant que formatrice. J’adore cela. J’aime le contact humain et les échanges en face à face. J’insiste sur le fait que j’ai été formée dès les années 1990 pour créer et animer des formations interactives, ludiques et collaboratives en petits groupes. Mes formations ont toujours été conçues avec des jeux de rôles, des analyses de cas, des exercices de groupes, des exercices structurés, de l’autoscopie didactique, du Mind Mapping, et la pratique régulière de la distance réflexive. Toute ma carrière est basée sur ce type d’apprentissage. C’est mon ADN. C’est pourquoi, les SPOC de Unow me sont devenus très rapidement familiers. 

Ayant toujours pratiqué l’enseignement « rénové » en Belgique, j’ai vécu cette révolution pédagogique en tant que jeune enseignante, je méconnais la réalité de l’enseignement en France. Mon expérience est donc celle d’une enseignante et formatrice belge. Ma réalité professionnelle est probablement différente de la réalité française qui, selon certains témoignages, est peut-être davantage « ex-cathedra ». 

Mes études en présentiel remontent à de nombreuses années. C’est une expérience très différente. L’enseignement était très traditionnel et essentiellement frontal. Si le professeur n’était ni passionnant, ni bienveillant, c’était mortel.

Ce qui m’intéresse dans la formation distancielle, c’est de créer et concevoir une formation, réfléchir à la conception du dispositif et trouver les exercices les plus adaptés à l’apprentissage. Utiliser des outils digitaux appropriés à l’apprentissage est amusant et stimulant.

Être utile à la communauté, être inspirant et passionnant, comme le concept Unow le conçoit, est en effet le sens profond de tout travail formatif, et j’y souscris avec enthousiasme. De plus, je suis tout à fait consciente que ce type de formation répond à des besoins économiques non négligeables pour les entreprises en termes de déplacements des apprenants, de réduction des coûts et du nombre de personnes à former. 

Le distanciel, s’il est vivant et engageant est attractif. Mais l’animal humain a besoin de contacts réels. Vivre en société fait sens. Je vous renvoie à la lecture du roman de Michel Tournier « Vendredi ou les limbes du Pacifique ». Nous sommes des animaux sociaux et nous le resterons. Voir, entendre, sentir, toucher, goûter, ressentir sont des besoins essentiels. 

  • Avez-vous la sensation d’être réellement montée en compétence sur les thématiques sur lesquelles vous vous êtes formées ? Comment le mesurez-vous ?

Oui, je suis montée en compétence, c’est certain. J’ai revisité mes connaissances, ce qui est toujours sain et utile. Pour certaines d’entre elles, je suis même allée un pas plus loin. J’ai découvert le digital et de nombreux outils digitaux très performants. C’est une expérience vraiment intéressante et enrichissante parce que je peux conseiller différentes personnes. Je suis devenue beaucoup plus efficace dans le soutien d’un petit groupe de formation qui souhaite passer au digital. De même, je suis plus performante dans l’encadrement d’une jeune équipe de formateurs occasionnels qui doit travailler ponctuellement en distanciel avec 300 personnes.

  • Si vous deviez donner un conseil à un apprenant qui commence une formation Unow, quel serait-il ?

De prendre du plaisir, de bien s’organiser, d’évaluer le temps réel qu’il lui faudra consacrer à son apprentissage, car en réalité, c’est tellement riche et passionnant, qu’on y consacre beaucoup plus de temps qu’annoncé. Je lui conseillerais surtout de s’engager à fond dans le processus !

  • Finalement que retirez-vous de cette expérience ?

Grâce à ces formations, j'ai tenu le coup durant le confinement pendant lequel j'étais totalement isolée. Cela m'a permis de donner du sens à ce qui m'arrivait mais aussi de plonger dans cette révolution digitale, alors que j'étais au bord du chemin. Ces 7 formations m’ont boostée et particulièrement enrichie. Je vais donc progressivement passer à de la formation en Blended-Learning, en tenant compte de tout ce que les formateurs de Unow m’ont appris. J’ai vécu le « flow » durant cette période très spéciale et j’ai toujours aimé cela. J’adresse mes profonds et sincères remerciements à l’équipe d’experts et à tous les collaborateurs de Unow.

Découvrez nos formations gratuites

Un avant goût de l'expérience de formation Unow

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail