Catégorie : Actualités

Le rapport des actifs à la formation professionnelle

Par Johann VIDALENC - Le March 04, 2022

Le rapport des actifs à la formation professionnelle

De quoi parle-t-on ?

Centre Inffo a publié en février 2022 son baromètre annuel sur la formation professionnelle et l'emploi. Cette publication permet de faire émerger les tendances du secteur de la formation professionnelle. Cette année, il est particulièrement scruté avec l’impact de la crise sanitaire, mais également la perspective d’un retour à la normale courant 2022.

Quelles sont les tendances principales en matière de formation professionnelle ?

Plusieurs axes majeurs ressortent de l'enquête : souhaits de reconversion professionnelle, meilleure connaissance des dispositifs de formations ou encore développement du CPF.  Zoom sur les tendances

Les perspectives de reconversion professionnelle : un phénomène massif

Une première tendance claire se confirme : un nombre important d’actifs anticipe un changement de métier dans les années à venirAinsi, 41 % des répondants déclarent que leur métier évolue très vite, et près d’un actif sur deux pense faire le même métier, mais d’une manière différente d'ici à 5 ans.

Cela n’est pas sans conséquence sur les souhaits de changement de carrières, puisque la moitié des actifs pense changer d’emploi à plus ou moins long terme, dont 35 % d'ici à 2 ans.

Au-delà des intentions, un actif sur cinq est engagé activement dans un projet de reconversion professionnelle. Cette tendance est particulièrement marquée chez les jeunes (35 % des 18-34 ans) et les personnes sans emploi (38 %). 

Au final, le cumul des personnes en reconversion et de celles qui l’envisagent représentent 47 % des actifs français.

Un regard positif sur la formation professionnelle

La formation professionnelle reste fortement plébiscitée : pour 9 actifs sur 10, c’est une opportunité pour s’améliorer dans sa pratique professionnelle et une chance pour évoluer professionnellement.

Toutefois, ce constat ultra-majoritaire est à nuancer puisque : 

  • 62 % des actifs voient la formation professionnelle comme quelque chose de souvent contraignant 

  • 3 actifs sur 10 pensent qu’elle est inutile, car inadaptée et peu transposable dans son quotidien professionnel.

Chacun acteur de son parcours professionnel : un constat partagé par une majorité d’actifs

La responsabilité individuelle en matière de formation est plébiscitée par une large majorité d’actifs (80 %).

Dans la pratique, ce chiffre est un peu moins important, mais reste élevé. Ainsi, 69 % des actifs ont le sentiment d’être suffisamment acteurs de leur parcours.  

Cette importance accordée au choix de la formation se retrouve d'ailleurs dans les intentions de suivre une formation : 

  • 83 % des actifs seraient susceptibles de formuler des vœux de formation auprès de leur entreprise

  • 74 % de faire eux-mêmes des recherches sur une formation 

  • 73 % de contacter directement un organisme de formation

Toutefois, dès qu’il s’agit de financer par eux-mêmes une formation (63 %) ou de reprendre des études (54 %), ce chiffre baisse sensiblement, ce qui aurait tendance à montrer que la culture de la formation financée et prescrite par l’entreprise reste importante.

Les freins à la formation : parmi ceux qui déclarent ne pas suivre de formation en 2022, et comme en 2021, les raisons principales invoquées sont le manque de temps (34 %) et le fait qu’aucune formation ne corresponde à leur besoin (28 %). 

Information sur l’accès à la formation professionnelle

La moitié des actifs estime être mal informée sur le sujet de la formation professionnelle, notamment chez les plus jeunes.  

Parmi les satisfactions, une courte majorité estime être bien informée sur le compte personnel de formation (CPF) (53 %) et les droits en matière de formation (52 %). Ces chiffres sont en hausse significative depuis l’an dernier.

Le CPF reste le dispositif le plus connu des actifs (92 %). La moitié d’entre eux connaît par ailleurs le montant de ses droits à la formation.

Parmi les autres dispositifs, voici les plus connus par ordre croissant

  • l’apprentissage (91 %) 

  • le bilan de compétences (89 %)

  • Pro-A (38 %) 

  • Cléa (35 %).  

Point positif : l’ensemble de ses chiffres sont en hausse sur un an

Fraude au CPF

Plus des 3/4 des actifs déclarent avoir reçu dernièrement un message indiquant que leur CPF arrivait à échéance, dont plus de la moitié à plusieurs reprises.

Près d’un actif sur 5  ignorait le caractère mensonger de ces messages (16 %), notamment les plus jeunes.

Parmi les actifs sollicités via ces messages frauduleux, 1 sur 4 a tout de même débloqué des sommes disponibles sur son CPF (25 %).

Les formations les plus demandées

Comme en 2021, les formations les plus demandées concernent les domaines de : 

  • l’informatique

  • les langues étrangères (principalement l’anglais) 

  • Le management. 

Les formations dans le domaine médical sont également fortement plébiscitées.

En conclusion

La période récente a semblé conforter ou renforcer certaines tendances. L'évolution rapide des métiers et des compétences, ainsi que les souhaits de reconversion professionnelle donnent une place centrale à la formation professionnelle. Les actifs ne s'y trompent pas, puisqu'ils en font un moteur de leur trajectoire professionnelle. Il n'est ainsi pas anodin de constater que la connaissance des dispositifs de financements de la formation a fortement augmenté sur cette dernière année.

S'il reste encore certains freins à l'accès à la formation (le manque de temps, l'adéquation de l'offre, le financement), ces données donnent clairement des signaux plutôt positifs sur l'appropriation par les actifs de la formation professionnelle. Cela entrevoir des dynamiques d'accès à la formation qui n'est plus nécessairement prescrite, mais bien choisie par l'individu pour atteindre son objectif professionnel.


Formation professionnelle : Décryptage des dispositifs de financement pour les entreprises

Plan de développement des compétences, OPCO, CPF, FNE-Formation et FSE+

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail