Catégorie : Digital learning et formation

Comment optimiser l'utilisation des MOOC en entreprise ?

Par Jean Condé - Le 2018 M04 19

Comment optimiser l'utilisation des MOOC en entreprise ?

L'utilisation des MOOC en formation professionnelle permet d'obtenir des certifications lors de sessions relativement courtes et financièrement accessibles aux salariés. Ils permettent aux individus qui souhaitent acquérir des compétences de court-circuiter les instances traditionnelles de la formation continue : agences d'accréditation, OPCA, organismes de formation. 

On observe que de nombreuses entreprises sont sensibles aux arguments des MOOC qui sont pour elles des outils réactifs, flexibles et peu coûteux. Comment procèdent-elles pour s’approprier les MOOC ? Quels freins rencontrent-elles ? Et comment peuvent-elles les dépasser ? Découvrez un panorama de l’existant en matière d’utilisation des MOOC en entreprise.

                    

Informer les salariés de l'existence des MOOC dans l'entreprise

La première tâche de l’entreprise souhaitant utiliser les MOOC est d’informer les salariés de leur existence. Les décideurs de la formation que nous avons rencontrés utilisent différentes approches. On peut placer chacune d’entre elles sur un continuum avec d’un côté, une posture passive et de l’autre une posture proactive.               

  • Sur la gauche, les responsables réagissent à une demande de formation d’un salarié, et lui propose de suivre un MOOC sur le thème demandé. 
  • Au milieu, nous avons le cas d’un responsable RH qui découvre les MOOC et diffuse l’information le plus largement possible par l’intranet ou les RS d’entreprise, en renvoyant le personnel potentiellement intéressé vers les agrégateurs type : MOOCList ou MOOC francophone. 
  • Enfin, à droite, on trouve les responsables proactifs. Ils connaissent les MOOC pour en avoir testé un grand nombre. Cela leur permet de cibler la communication en fonction des services ou des besoins particuliers des salariés. Dans cette configuration, les MOOC sont intégrés à la stratégie de formation de l’entreprise.

Encadrer le suivi des MOOC en formation professionnelle

Le temps est le premier obstacle à la formation. Le MOOC peut être flexible, son suivi empiète nécessairement sur le temps professionnel ou sur le temps personnel. Notre première observation est l’absence de règles partagées par les entreprises. 

  • Première tendance : nous observons de nombreuses situations de négociation au cas par cas. Prenons l’exemple d’Adèle qui veut suivre un MOOC que son n+1 lui a proposé. Il négocie les conditions de suivi de manière à éviter de devoir travailler le soir sur son temps personnel et obtient de pouvoir y consacrer 2 heures par semaine sur son temps de travail. Dans la même entreprise, Benoît suit le même MOOC, mais ne cherche pas à négocier, en conséquence de quoi, il ne sera pas déchargé. 
  • Deuxième tendance : les règles de suivi des MOOC sont intégrées au plan de formation. Les entreprises qui procèdent ainsi proposent un catalogue de MOOC et s’engagent à libérer un certain nombre d’heures par MOOC suivi, soit sur le temps de travail, soit sous forme de récupération, sur présentation du certificat de réussite. Les MOOC sont alors intégrés à la politique de formation de l’organisation. 

Le certificat est négocié de la même manière que le temps de suivi. Au cas par cas, sauf lorsque les MOOC sont intégrés au plan de formation de l’entreprise, auquel cas les règles établies sont les mêmes pour chaque salarié.

Comment promouvoir l'utilisation des MOOC en entreprise ?

Favoriser l'apprentissage grâce au MOOC en entreprise

Pour monter en compétences, il est nécessaire de mettre en oeuvre ce qui a été vu dans le MOOC dans le contexte professionnel, et de favoriser une dynamique collective 

Certaines entreprises mettent en places des groupes de travail autour d’un MOOC : une fois par semaine, les participants se retrouvent, soit pour mettre en application le contenu du cours sur un projet réel, soit pour discuter du suivi de manière assez informelle. L’objectif premier de la réunion est alors de créer une dynamique collective motivante. Ce genre d’accompagnement a un effet statistiquement positif sur la complétion du MOOC, et plus généralement sur l’appropriation des connaissances et le bien-être des salariés.

À chaque fois que nous avons été confrontés à ce genre de configuration, les RH et les managers étaient très investis dans le dispositif. Outre le rôle d’organisateur, ils avaient la plupart du temps suivi le MOOC en amont et jouaient parfois le rôle de formateur afin de guider les séances, donner des exemples, aider dans les apprentissages…

Ce que vous devez retenir

Les formes d’appropriation des MOOC dans les entreprises en sont à leurs balbutiements. Les utilisations des MOOC en entreprise que nous avons observées sont expérientielles. Les acteurs évoluent par tâtonnement et ils doivent agir en dehors des cadres institués, d’autant que les MOOC sont très mal encadrés juridiquement pour le moment.

Notons enfin, que c’est en général de l’impulsion d’un individu, « l’innovateur », qui cherche à casser les codes dans l’entreprise que naissent les pratiques de formation innovantes que nous avons observées.  Parmi les acteurs impliqués dans cette évolution des pratiques, je souligne le rôle des RH et des managers qui tendent à évoluer afin de combler l’absence des acteurs désintermédiés par les MOOC. Les RH font davantage d'ingénierie de la formation, les managers plus de pédagogique. 

On peut conclure à ce stade à une forme de redistribution des rôles de la formation continue, dès lors que les MOOC sont mobilisés à cette fin. 

Envie d'en savoir plus sur la formation à l'ère du digital ?

Inscrivez vous au MOOC Le Digital Leaning pour les responsables formation

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail