Catégorie : Digital learning et formation

“Le digital apporte souplesse, réactivité et interactivité, qualités essentielles à la pédagogie du XXI siècle !”

Par Marine loyen - Le August 31, 2017

MOOC, SPOC, e-learning, serious game… Face à une multiplication des formats digitaux, les responsables formation sont incités de toute part à basculer vers le digital learning ! Se voulant accessibles, efficaces et innovantes, ces nouvelles méthodes pédagogiques ont tout pour plaire. Cependant, pour pouvoir profiter pleinement des opportunités apportées par ces nouvelles pratiques digitales, encore faut-il en comprendre les enjeux, identifier les acteurs concernés et savoir quelle stratégie adopter ! Anne-Claire PREVOST, Responsable d'Ingénierie Pédagogique et Digitale chez ELEGIA Formation, entreprise partenaire de la formation “Le Digital Learning pour les responsables formation”, fait le point sur ces nouvelles tendances et nous explique en quoi, dans ce contexte de digitalisation de la formation, le rôle du responsable formation est clé ! Interview.


Comment répondez-vous, chez ELEGIA, à la montée du digital learning ? Menace ou complément ?

Pour ELEGIA le digital learning est un complément pertinent à la formation présentielle. Il permet de l’enrichir que ce soit avant, pendant ou après son déroulement. Nous avons donc développé de nombreux formats pour répondre à tous les types de besoins : découverte d’une thématique, approfondissement d’un sujet abordé en salle, ancrage des connaissances, curiosité intellectuelle… Le digital apporte souplesse, réactivité, interactivité et autonomie, des qualités essentielles à la pédagogie du XXIème siècle !


Nouveaux formats, nouvelle pédagogie ? Quelles sont les tendances que vous observez et adoptez ? 

Les formats blended learning sont aujourd’hui ceux qui fonctionnent le mieux car ils permettent de combiner la souplesse du digital (je consulte un contenu quand je veux, d’où je veux), à la richesse des échanges et des interactions en salle avec les autres participants et le formateur. C’est pourquoi, tous nos produits digitaux peuvent s’inscrire dans une logique « blended », soit à travers la conception de programme conçus comme des formations blended learning, soit en privilégiant l’aspect « valeur ajoutée » du digital en proposant des formats souples et courts pour approfondir un point du présentiel, faciliter l’ancrage des connaissances, préparer la rencontre en salle, etc.


Repérez-vous des nouveaux besoins de formation avec l'émergence du digital ? 

Le digital pose de nombreuses questions pour son implication dans tous les domaines de la vie en entreprise. Les métiers changent, évoluent, les organisations repensent leur fonctionnement. Cela amène forcément de nouveaux besoins : pour les responsables formations, par exemple, qui sont confrontés à de nouvelles demandes et à une offre quasi pléthorique de produits de formations digitaux. Comment faire le bon choix ? De nouveaux besoins pour les managers qui gèrent des équipes à distance, pour les fonctions juridiques qui voient arriver la digitalisation de nombres de procédures… Le digital est un changement profond et comme pour tout changement, la formation peut s’avérer un véritable allié !


Unow est partenaire d'ELEGIA sur une formation au digital learning : pourquoi s'engager dans ce projet ? Organismes de formation digitaux et présentiels sont-ils voués à coopérer ?

Les organismes de formation digitaux et présentiels ne s’opposent pas, ils se complètent ! Unow possède une réelle expertise sur la conception et le déploiement des MOOC, ELEGIA une réelle expertise sur le droit et le financement du digital learning. C’est donc une collaboration qui fait sens. De plus la formation digitale ne s’improvise pas, la création d’un MOOC encore moins ! Les acteurs qui les créent et les déploient possèdent des compétences spécifiques, précieuses. ELEGIA avait donc tout intérêt à coopérer avec une équipe opérationnelle pour se lancer dans l’aventure du MOOC.


Cette formation s'adresse donc aux responsables formation : comment leur posture doit-elle évoluer avec le digital ?

C’est indéniable, cette « ère digitale » a un véritable impact sur le rôle du Responsable Formation. Sa première mission devient un rôle de conseil auprès des entreprises, pour focaliser la formation sur l’apprenant et sur le processus d’apprentissage : quels résultats souhaite-t-on obtenir ? Quelle(s) mise(s) en œuvre ? Quel(s) indicateur(s) de réussite ? Quel accompagnement du collaborateur une fois de retour en entreprise ?

Avec le digital learning viennent aussi les nouveaux outils. C’est la deuxième mission du responsable formation. Il devra connaître l’offre, les outils disponibles, les types de dispositifs et les adapter aux besoins de l’entreprise (en termes d’objectifs et d’éléments financiers, humains, et pédagogiques).

Enfin, le responsable formation se devra d’animer et de structurer le processus « Formation », à travers l’identification des acteurs-clés, en interne et à l’extérieur : direction, managers de proximité, organismes de formation, OPCA… Il lui faudra également accompagner et impliquer les parties prenantes des dispositifs : tuteurs, formateurs terrains et surtout les apprenants eux-mêmes, souvent isolés face à leur apprentissage. Le Responsable Formation 2.0 aura donc un rôle multi-casquettes pour des enjeux opérationnels et stratégiques !

Formation "Le Digital Learning pour les responsables formation"

Vous souhaitez faire évoluer vos dispositifs pédagogiques en intégrant le digital learning ? Inscrivez-vous à la prochaine session !

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail