Catégorie : Digital learning et formation

Quel est le rôle des différents acteurs d'un projet de digital learning ?

Par Philippe Lacroix - Le 2018 M03 01

Quel est le rôle des différents acteurs d'un projet de digital learning ?

Une fois le projet de Digital Learning lancé, il faut s'occuper de coordonner les actions de chacun de ses acteurs. Selon la nature et l'ampleur du projet, ils peuvent être nombreux :

  • directeur de projet
  • chef de projet
  • concepteur pédagogique
  • ingénieur formation
  • formateur
  • graphiste et infographiste
  • programmeur
  • testeur

Que les membres de l'équipe projet soient des collaborateurs de votre entreprise ou bien ceux de prestataires, il est important de savoir qui fait quoi. Voyons donc en détail, le rôle des différents acteurs d'un projet de digital learning.

  

Le rôle des acteurs d'un projet de digital learning

  • Si le projet est de grande ampleur – formation blended d'intégration des nouveaux embauchés ou renforcement des compétences des managers par exemple – vous serez peut-être amené à découper le projet en plusieurs lots et les confier à différents chefs de projets. La coordination et le reporting régulier sera alors confié à un directeur de projet.
  • Si votre projet de Digital Learning ne comporte que des contenus standards, sur étagère ou déjà existants, il ne vous sera pas nécessaire de mobiliser des concepteurs pédagogiques. Si par contre vous devez concevoir des contenus spécifiques ou sur-mesure, vous devrez alors faire appel à un ou des concepteurs pédagogiques en relation avec des experts pour constituer ces contenus.
  • Si le dispositif de formation dans son ensemble est assez large, il est préférable de confier à un ingénieur formation la conception globale du dispositif et la coordination de la conception de tous ses contenus.
  • Si le parcours de formation comporte des formations en salle, il est indispensable d'intégrer les formateurs dans l'équipe projet, même s'ils n'ont pas la responsabilité de la conception des contenus. En effet, l'esprit même du Digital Learning est de décloisonner la formation. Les formateurs doivent donc être impliqué dès la conception du dispositif dans l'articulation et l'imbrication entre toutes les modalités. 
  • Si votre projet implique de créer des contenus digitaux, comme un module e-learning, un MOOC ou un support multimedia vous devrez confier leur réalisation à des graphistes et infographistes. Que ces contenus soient peu ou très interactifs, le recours à un développeur s'impose. En effet, même si vous utilisez des outils auteurs limitant fortement les risques de bugs, il y a toujours une quantité de détails techniques qu'il vaut mieux confier à un spécialiste capable de les anticiper et de les régler.
  • Et pour finir, n'oubliez pas les testeurs. Bien sûr, chaque membre de l'équipe doit vérifier son propre travail et les chefs de projet doivent vérifier que les livrables sont corrects. Mais rien ne peut remplacer l'œil d'un utilisateur candide. C'est lui qui vous fera part des difficultés rencontrées, des incompréhensions, des fautes, des oublis, des dysfonctionnements. N'hésitez pas à les challenger et à les récompenser pour chaque anomalie détectée. Ils n'en seront que plus redoutables. C’est cette chasse finale aux irritants qui fera toute la différence aux yeux des utilisateurs.

Ce qu’il faut retenir
Cette profusion d'acteurs peut effrayer. Effectivement, ils sont nombreux, car le Digital Learning combine plusieurs modalités et élargit, de fait, le champs des compétences nécessaires à sa mise en place. C'est le prix à payer pour avoir des dispositifs riches, plaisants et efficaces.

Envie d'en savoir plus sur la formation à l'ère du digital ?

Inscrivez vous au MOOC Le Digital Leaning pour les responsables formation

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail