Catégorie : Digital learning et formation

Témoignage : le digital learning chez UFF Banque

Témoignage : le digital learning chez UFF Banque

Mathieu Becker est responsable formation chez UFF Banque. Il anime également un master en gestion de patrimoine à l’IAE Gustave Eiffel. Il pilote les actions de formation pour environ 1000 collaborateurs dans des domaines techniques comme la fiscalité, l’immobilier ou les marchés financiers. Mais également sur des problématiques comportementales et commerciales à travers des formations en management par exemple.

                    

Comment concevoir un dispositif adapté à son projet de formation ?

Le digital learning est un excellent moyen d’optimiser les coûts, puisque il permet de toucher un maximum de collaborateurs en un minimum de temps. C’est aussi un excellent moyen de faire passer des messages, d’informer les stagiaires, de faire passer des règles et des connaissances théoriques.

Grâce à cela, UFF a mis en place une véritable pédagogie inversée. Pendant longtemps les stages présentiels servaient à faire passer les connaissances. Le formateur était très actif et les étudiants étaient passifs. 

Grâce au digital learning, on va pouvoir demander au stagiaire de venir faire des modules en digital learning avant le stage. Il va ainsi pouvoir acquérir un certain nombre de connaissances théoriques ou techniques. Et finalement, la formation en présentiel va servir à mettre en musique ces connaissances, puis faire des mises en situation, des cas pratiques ou s’entraîner avec ses pairs.

L’essentiel pour réussir un projet de digital learning est de bien définir les objectifs pédagogiques à travers un cahier des charges extrêmement précis. On va ainsi pouvoir améliorer le retour sur investissement des actions de formation qui vont intégrer ce nouvel outil de learning.

Comment impliquer toutes les parties prenantes ?

Aujourd’hui, le service formation est au cœur de la transformation digitale de l’entreprise. Que ce soit les directeurs au moment du cadrage du projet ou les commerciaux apprenants qui participaient à des témoignages, chez UFF tout le monde était partie prenante et souhaitait y participer.

Il faut savoir sortir de sa zone de confort, savoir prendre des risques pour essayer de réfléchir et apprendre à travailler différemment. C’est en tout cas de cette manière que Mathieu Becker a pu monter un certain nombre de parcours en digital avec ses partenaires, en travaillant en mode collaboratif.

Comment engager les participants en digital learning ?

Le fait de tester soi-même un MOOC avant de proposer ce format en entreprise permet de favoriser l’engagement des participants dans ce nouvel outil de formation. 

Une variété forte de propositions pédagogiques permet également d’engager. On pense au quiz, aux travaux pratiques, au forum... Il existe autant d’activités que d’idées qui traversent l’esprit d’un responsable formation ou d’un formateur. Enfin ce qui nous engage, c’est d’avoir à faire à des pairs en tant qu’intervenant. Et c’est justement sur les conseils de nos partenaires en formation digitale que nous avons fait intervenir à titre d’expert des personnes qui exerçaient le même métier que nos apprenants.

Envie d'en savoir plus sur la formation à l'ère du digital ?

Inscrivez vous au MOOC Le Digital Leaning pour les responsables formation

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail