Catégorie : Digital learning et formation

Témoignages : à quoi ressemblera la formation de demain ?

Par marine loyen - Le 2017 M12 13

Témoignages : à quoi ressemblera la formation de demain ?

Corinne Follier - Responsable Digital RH chez VYV Care, groupe VYV

La formation de demain sera différenciée selon les parties prenantes.

Je vois la formation de demain différenciée selon ses parties prenantes. Du point de vue des salariés, il est évident qu'il est essentiel de s'auto-former. L'auto-apprentissage sera une base extrêmement importante. L'idée est d'être pilote de son parcours professionnel. Du point de vue des RH, nous sommes dans l'idée de l'adaptive learning : offrir une réponse de formation personnalisée à ses clients internes que sont le collaborateur et le manager.

Les RH auront à concevoir avec les métiers le catalogue de formation, celui-ci sera consommé sur demande du manager et du salarié, voire à terme uniquement par le salarié. Je pressens très fortement cette tendance.

Dernière partie prenante : le digital learning manager. On voit qu'il y a plusieurs éléments à prendre en compte : être en veille et même dans l'anticipation des évolutions des métiers et être aussi à l'affût de toutes les innovations pédagogiques et technologiques. Il ne devra pas oublier que pour construire une réponse de blended learning, il est important de mettre l'humain au coeur du sujet, c'est-à-dire de pouvoir offrir une expérience utilisateur.

Il est bon de se rappeler que 46 % des millenials considèrent comme essentiel, voire déterminant, chez un futur employeur, de pouvoir se former et développer ses compétences. À méditer !



Mathieu Becker - Responsable formation à l'UFF, banque conseil en gestion de patrimoine

La formation de demain devra être centrée sur l'apprenant.


Je pense que la formation de demain est celle qu'on essaye de pratiquer aujourd'hui, à l'UFF comme dans le master Gestion de patrimoine que je dirige. Elle doit être flexible pour s'adapter aux différents rythmes des stagiaires. Elle doit aussi choisir le bon canal en fonction des objectifs pédagogiques. On a tellement de choix, qu'il faut concevoir un parcours qui utilise les bons canaux. 

La formation de demain ne doit pas être centrée sur le formateur mais sur l'apprenant. L'essentiel du travail du travail de préparation d'un parcours en digital learning doit être consacré à se poser la question "quelle expérience ai-je envie de faire vivre à mes apprenants." 



Hélène Terrien-Thomas - Responsable développement RH à La Mutuelle Générale

La formation sera un écosystème

Si je devais évoquer cette formation de demain au travers d'une image, celle qui me viendrait spontanément  à l'esprit est celle d'un espace pluriel, ouvert, dans lequel le collaborateur viendrait trouver tout ce dont il a besoin pour développer ses compétences, ses savoir-faire, ses comportements, interagir avec d'autres apprenants et lui-même, pourquoi pas, pousser des savoirs au sein des communautés de l'entreprise ou de communautés externes. 

Il serait accompagné et aidé par le responsable formation, qui a un rôle privilégié à tenir dans ce cadre. Il est partenaire d'évolution, créateur de liens de formation pour que ce nouvel écosystème prenne tout son sens demain dans l'entreprise. 



Hélène Steff - Responsable formation chez Harmonie Mutuelle

La formation de demain sera multimodale, participative et collaborative.

Je pense que la formation de demain va beaucoup évoluer par rapport à la formation que l'on connaît aujourd'hui. À mon sens, elle sera de plus en plus multimodale : présentiel, distance, mise à disposition de contenus. Elle sera également de plus en plus participative avec des partages de connaissances, des classes inversées. Elle sera plus collaborative :  on apprendra avec et grâce aux autres. Elle sera enfin plus mobile. 

Le digital learning a tout sa place dans les processus de formation. Il va s'enrichir de nos avancées dans les neurosciences en termes d'apprentissage et de mémorisation. 

Enfin, les collaborateurs attendent plus d'autonomie dans leur développement des compétences et dans la personnalisation. Il va mieux se connaître et l'entreprise mettra à disposition des contenus parmi lesquels l'apprenant ira chercher ceux qui répondent le mieux à ses besoins. Via l'analyse des données RH, l'entreprise pourra pousser des contenus auprès de l'apprenant de manière plus personnalisée et fluide qu'actuellement pour orienter davantage son apprentissage. 

Je pense que nous irons beaucoup plus loin en termes de compétences et les compétences comportementales seront favorisées : la résolution de problèmes, l'innovation, la créativité. Ces compétences vont pouvoir se développer, s'approfondir via des formations, mais pas uniquement. La formation fait partie d'un écosystème, d'un environnement sociétal. 



Jean-Luc Devrouete - Responsable offres de formation chez l'OPCA FORCO

La formation de demain répondra aux besoins des salariés de se former où ils veulent.

La formation de demain sera principalement digitale, car de plus en plus de personnes sont tombées dans le digital quand ils étaient petits : générations Y et Z notamment, mais aussi parce que la formation digitale est déjà optimisée en termes de coûts et permet d'éviter des déplacements. Mais surtout, la formation de demain sera digitale car il faut répondre aux besoins des salariés et des entreprises de se former où ils veulent et quand ils peuvent, notamment sur des outils comme le mobile. 

La formation de demain sera de plus courte durée également, car elle sera davantage ciblée sur les besoins exprimés par les chefs d'entreprise, les responsables formation et surtout les salariés. Il faudra cibler davantage les compétences à transmettre pour adapter la durée de la formation. 

La formation de demain doit être accessible rapidement : il faut créer du contenu rapidement et le diffuser pour plus d'efficacité. 

La formation de demain sera davantage collaborative : on apprend davantage en échangeant, en partageant. Il y aura davantage de jeux, de cas pratiques, de projets à mener pour apprendre. 

La formation sera en situation de travail : c'est une des méthodes qui permet d'apprendre en travaillant, en faisant et qui n'est pas à négliger. Elle mérite qu'on l'utilise dans un parcours de formation. 

C'est le mix de toutes ces méthodes qui rendra les formations de demain seront plus efficaces et de meilleure qualité. 



Vous voulez en savoir plus sur le digital learning ?

Formez-vous gratuitement sur la formation "Le digital learning pour les responsables formation"

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail