Catégorie : Digital learning et formation

Quelle est la place de l'agilité dans un projet de digital learning ?

Par Philippe Lacroix - Le 2018 M03 08

Quelle est la place de l'agilité dans un projet de digital learning ?

Gérer un projet est habituel, sans même avoir une grande expérience ou sans être chef de projet. Et on a globalement les mêmes représentations du déroulement d'un projet. C'est pour cela que naturellement, on serait tenté de gérer un projet de Digital Learning de façon assez classique :

  • en commençant par une phase de description quasi exhaustive du parcours de formation, de ses contenus, des objectifs pédagogiques, 
  • puis en continuant par la phase de conception détaillée, 
  • puis ensuite la réalisation d'un petit prototype, 
  • pour poursuivre par la production et l'assemblage de chaque contenu, 
  • et enfin terminer par les tests et ajustements. 

Il n'y a aucune raison qu'un projet géré de la sorte se passe mal.  Cependant, le digital se marie bien avec la souplesse, l'agilité, la réactivité, l'ajustement rapide. Pour tout vous dire, gérer un projet de Digital Learning en mode agile n'est pas une si mauvaise idée.

  

Qu'apporte l'agilité dans un projet de digital learning ?

Sans faire un cours sur la gestion de projet agile, voyons ensemble quelques-uns de ses avantages pour un projet de Digital Learning.

Avant tout, il faut savoir que mettre en place le Digital Learning amène à changer de nombreuses habitudes et qu'il est fort probable que les premières solutions envisagées soient bonnes, mais que de meilleures émergent tout au long du projet.

Dans une gestion de projet classique, la remise en cause des choix faits dans les étapes précédentes est justement ce qui n'est pas possible. Il serait dommage par une gestion de projet trop rigide de se priver de bonnes idées, non ?.

L'agilité dans la gestion de projet apporte justement cette souplesse de la remise en cause possible, si celle-ci  apporte une amélioration au projet bien entendu.

Comment mettre en place l'agilité dans la gestion de projet ?

Il existe des méthodes agiles très formalisées, pour lesquelles vous trouverez de très bonnes formations, pas très loin d'ailleurs. Nous allons simplement voir maintenant les grands principes de ces méthodes agiles appliqués au Digital Learning.

En premier lieu, votre projet doit être découpé en lots bien plus petits que d’habitude. Par exemple, un découpage d'une formation en "modules" dans un projet classique, va aller jusqu'au découpage par "séquence pédagogique" dans un projet agile.

En second lieu, la phase de spécification est plus réduite. Par exemple en projet agile, dès que le scénario est défini, on peut temporairement "sauter" la phase de conception pédagogique détaillée. Puis immédiatement tester différentes approches pédagogiques par prototypage rapide des premiers lots. Avant de les soumettre à des tests sur un public cible. On ne va conserver que les séquences qui sont bonnes et efficaces et éliminer celles qui reposent sur de fausses bonnes idées. 

Pour les séquences validées par les tests, on va alors attaquer la conception détaillée puis passer en production finale. Et pour les séquences qui ne se sont finalement pas révélées concluantes, tester de nouvelles approches.

L'économie de temps et de moyens réalisée en "sautant" temporairement la conception détaillée compense largement le fait de devoir "refaire" certaines séquences.

Ce qu'il faut retenir

Au final, adopter une démarche agile dans la gestion d'un projet de digital learning est tout à fait en phase avec l'état d'esprit digital, qui autorise les essais et les erreurs. Elle s'inscrit dans un processus permanent d'amélioration

Envie d'en apprendre plus sur le digital learning ?

Inscrivez-vous au prochain MOOC Le Digital Learning pour les responsables formation

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail