Catégorie : Digital learning et formation

"Devenir un véritable animateur", tel est le rôle du formateur 2.0

Par Marine loyen - Le August 29, 2017

À l’heure où le digital bouscule les modes de fonctionnement des entreprises traditionnelles, certaines fonctions, plus impactées que d’autres par cette révolution, s’interrogent sur la pertinence d’inclure ou non le digital dans leur métier et leur façon de travailler. Véronique Roche, formatrice de Le Digital Learning pour les formateurs et Consultante Learning & Développement chez LittleBigUp nous explique quels sont les impacts du digital sur le métier de formateur et comment il leur ouvre le champs des possibles. Interview.   


D'abord, le digital : c'est pour tous les formateurs ? 

Oui.  Ou plutôt, c’est pour toutes les personnes qui suivent une formation.  Le digital a envahit nos sociétés et nos modes de communication.  Le formateur ne peut pas l’ignorer.  Il doit faire évoluer son métier de manière pertinente avec le digital sans renier ses fondamentaux.  Et c’est possible !


Qu'est-ce qui change pour le formateur ? 

Pour faire simple, deux choses changent fondamentalement : 

  • Premièrement, les apprenants veulent accéder à la formation quand ils veulent, quand ils peuvent et d’où ils veulent : dorénavant, le formateur propose plutôt un ensemble de points de formation sur une thématique (par exemple : une classe virtuelle, un module sur smartphone et un workshop), qu’une action isolée (une formation en salle de 3 jours par exemple) ;
  • Deuxièmement, les nouvelles technologies augmentent les connexions possibles : le digital learning favorise le social learning, c’est à dire, le fait d’apprendre les uns des autres.  Le formateur est alors plus dans une position d’animateur ou de modérateur de communauté, que de sachant au savoir descendant !


MOOC / e-learning / Tutoriels vidéo / Serious game... ? Comment choisir le meilleur dispositif ? 

Avec une bonne ingénierie pédagogique !  Facile à dire mais moins évident à mettre en œuvre.  Il existe quelques méthodes qui ont fait leur preuve dont nous parlons dans la formation Le Digital Learning pour les formateurs.  Mais surtout, comme avant, il faut être bien au clair sur les objectifs pédagogiques visés. Cela permet de concevoir plus facilement la Solution learning, c’est à dire, le mix de méthodes pédagogiques sélectionnées pour un projet learning.


N'y a-t-il pas un risque de déshumanisation de la formation, avec les outils digitaux ? 

C’est une objection souvent avancée.  Cependant, le relationnel humain est tout aussi présent dans le digital learning que dans les approches présidentielles traditionnelles.  Il ne se manifeste pas du tout de la même manière, voilà tout.  Mais, par exemple, les classes virtuelles sont très humaines et les échanges spontanées. Les échanges sur forum sont également très riches. C’est comme le Digital en général : les hommes n’ont jamais été aussi connectés, à eux dans faire bon usage !


Surtout : on dit souvent que les formations digitales ont de faibles taux de complétion : c'est vrai ? 

Cela dépend des projets et des méthodes.  Plus la formation digitale est cohérente avec l’objectif pédagogique visée, plus le taux de complétion est bon.  Cependant, il est vrai qu’il est courant qu’une personne « décroche » de son parcours de formation en ligne faute de temps, de motivation … mais c'est aussi un des rôles du formateur : devenir un véritable animateur !


Formation "Le Digital Learning pour les formateurs"

Vous souhaitez former vos formateurs au digital learning ? Découvrez le programme de notre session de formation

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail