Catégorie : Digital learning et formation

Digital learning : témoignages d’apprenants à distance

Digital learning : témoignages d’apprenants à distance

A travers les témoignages d'apprenants à distance, apprenez-en plus sur le digital learning. Découvrez comment la formation à distance permet de retrouver le plaisir d'apprendre, à travers de nouvelles méthodes pédagogiques. Changez votre regard sur le digital learning grâce aux témoignages d'anciens participants à une formation en ligne.

                   

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris lors de votre première formation en ligne ?

Ma première formation en ligne, je l’imaginais comme beaucoup seule devant mon ordinateur. Au final, j’ai découvert qu’il y avait un groupe. J’ai vraiment eu l’impression d’être dans une classe et d’être avec les gens. Et non pas d’être tous complètement disséminés sur le territoire.

J’avais l’impression qu’on allait se retrouver tout seul derrière son ordinateur, un peu isolé. Ne pas avoir de réponse. Rester à écouter un cours long, fastidieux. Et en fait, je me suis retrouvé avec des collègues et la possibilité d’interagir avec eux. Mais aussi de pouvoir poser des questions à l’intervenant qui était en face de moi virtuellement. Finalement j’ai trouvé ça plutôt interactif et c’est ce qui m’a surpris dans cette formation en digital learning.

Ma première surprise est plutôt une bonne surprise. En fait techniquement, rien n’était compliqué. Le programme de formation en module à distance sur une plateforme, ça fonctionnait bien, c’était simple d’utilisation. Et les classes virtuelles, où j’avais un gros doute sur interaction, le délai, le fait de couper la parole, en fait elles se sont très bien passées. Lorsque l’on ne veut pas participer, c’est comme en présentiel, on ne participe pas et on coupe son micro. Mais lorsque l’on a des choses à dire, c’est quand même très facile de rendre tout ça interactif.

Qu’est ce que le digital learning vous a appris sur votre façon d’apprendre ?

J’ai toujours appris seul comme beaucoup de personne de ma génération. On avait des documents, un cours etc. Mais là, avec tous les travaux de groupe que nous avons eu dans cette formation à distance, j’ai découvert le travail collaboratif et surtout la qualité et la puissance des rendus que l’on peut faire à plusieurs. On a tous des profils différents, des compétences différentes et on se complète. On arrive à produire quelque-chose dont le niveau de qualité est bien supérieur à celui d’une personne seule. C’est vraiment très intéressant d’autant que l’on apprend à travailler avec les autres tout en apprenant des autres.

J’étais restée sur des habitudes très scolaires. J’ai repris ma formation après pas mal de temps quand même et avec des réflexes scolaires : il fallait écrire, apprendre par cœur, répéter. Grâce au digital learning, je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas qu’écrire qui permettait d’apprendre. Il y avait aussi faire. Ce que j’ai appris aussi, c’est le partage avec les autres. Et la collaboration avec les pairs a été un moyen d’aller chercher plus loin dans mes ressources et dans ce que j’étais capable de faire. Finalement, derrière mon ordinateur, j’ai pris plaisir à apprendre.

J’ai découvert qu’en fait j’étais faite pour écrire. C’est à dire que je ne mémorisais pas du tout quelque chose que j’entendais, que je voyais en vidéo ou que je lisais. Alors que vraiment en l’écrivant, c’est là que je mémorisais. En présentiel, je ne m’en étais jamais aperçu car j’écrivais à chaque fois. Mais là, je me suis très vite rendu compte que les vidéos, je pouvais les enchaîner et vraiment avoir un très vague souvenir de ce qui avait été dit sans l’avoir mémorisé du tout.

Quel conseil donneriez-vous à une personne qui se lance dans une formation en ligne ?

Un conseil parmi tant d’autres : faites attention à l’organisation. Quand on est seul, très motivé et qu’on démarre, on a envie de faire énormément de choses. On a envie de se donner à fond, mais on ne peut pas être partout. Il ne faut pas s’épuiser donc il faut bien s’organiser dans son travail et bien connaître ses objectifs.

Mon conseil : ne restez pas tout seul et osez dire que vous n’y arrivez pas. Osez dire que c’est compliqué pour vous, que vous n’avez pas le même vocabulaire, que vous ne comprenez pas quelque chose. N’oubliez pas que l’autre peut vous aider, mais que si vous ne lui dites pas, il ne pourra pas savoir que vous êtes à côté et que vous n’arrivez pas à vous en sortir. 

On peut croire, vu que c’est une formation en ligne, qu’on le fait un peu quand on veut et où on veut. Même si c’est vrai sur le principe, il faut quand même s’organiser. Si on se dit qu’on le fera dans la semaine sans caler vraiment un moment pour le faire, on va vite passer à côté. Ou alors on va le faire en faisant autre chose et autant dire qu’on ne va pas retenir grand-chose. Il faut se dire que même si c’est à distance et que j’ai de la souplesse, il faut quand même que je m’organise.

Envie d'en savoir plus sur la formation et le digital learning ?

Inscrivez-vous au prochain MOOC Apprendre à apprendre à l'ère du digital

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail