Catégorie : Digital learning et formation

Quel est le nouveau rôle du responsable formation ?

Par Pierre Monclos - Le 2017 M10 18

Quel est le nouveau rôle du responsable formation ?

La formation est l’un des piliers de la transformation digitale des entreprises, puisqu’elle permet à l’entreprise de développer les nouvelles compétences dont elle a besoin. S’il veut répondre à ce fort enjeu, le rôle du responsable formation doit évoluer. C’est ce que nous allons voir dans cette vidéo.

                    

Extrait vidéo de la formation gratuite : Le Digital Learning pour les responsables formation

L'autonomie des collaborateurs au coeur des évolutions de la formation

Examinons ensemble comment la formation peut fonctionner de manière très traditionnelle. Un collaborateur identifie un besoin de formation, puis attend pour demander sa formation en entretien annuel. Si son manager accepte, il transmet aux RH, qui pourront alors l’intégrer quelques mois plus tard dans le plan de formation de l’année suivante. Et il peut se passer jusqu’à 18 mois entre le besoin de formation du collaborateur et la formation effective de ce dernier. Et encore, cela implique qu’il ait obtenu l’accord de son manager puis des RH. Vous voyez le problème ? De surcroît dans un contexte où le digital fait évoluer les compétences et même les métiers plus vite que jamais. 

Nouvelles pratiques en terme de formation professionnelle

Il faut donc sortir de la logique purement descendante historiquement présente dans les plans de formation. Pour faire évoluer très concrètement vos pratiques et le rôle du responsable formation, je vous invite à repenser vos process de formation en les confrontant à une question fondamentale : quelle autonomie donner au salarié ? Quelle autonomie lui donner sur le choix du thème de la formation, mais aussi sur la modalité (présentiel, en ligne, sur mobile…) et sur la période (tout de suite, pendant 2 jours, ou plus tard étalé sur 6 semaines).

Et pour aller plus loin dans cette autonomie, pourquoi ne pas aller jusqu’à confier à chaque collaborateur son propre budget formation ? Je vous laisse réfléchir à cette idée.

Autonomie des collaborateurs : ce qui change pour le responsable formation

Si on confie plus d’autonomie aux collaborateurs, on gagne du temps entre le besoin de formation et la formation effective. Mais pour que cela fonctionne, il faut fixer un cadre précis : il faut dire pourquoi, comment et avec quels objectifs on confie de l’autonomie.

Rôle de responsable formation : donner plus d'autonomie aux collaborateurs

Dans ce contexte le responsable formation gagne lui aussi du temps et peut redonner une place au rôle fondamental qu’il doit jouer à savoir l’accompagnement de l’évolution professionnelle de ses collaborateurs. Cet accompagnement se manifeste concrètement par une posture de conseil auprès des collaborateurs, et intègre un volet sur l’employabilité, c’est-à-dire qu’on se soucie de la carrière de chaque collaborateur au-delà même de l’entreprise.

En résumé, là où le plan de formation était descendant et centré sur les besoins stratégiques de l’entreprise, une nouvelle approche émerge, tenant compte non seulement des intérêts de l’entreprise mais aussi de ceux de chaque collaborateur. De quoi susciter une meilleure adhésion à la formation dans l’entreprise.

La mesure du ROI... et du temps de formation ?

Les réformes du droit de la formation simplifient peu à peu les obligations, notamment depuis que les entreprises sont libres d'intégrer ce qu’elles souhaitent dans leur plan de formation, du moment que cela sert la montée en compétence des collaborateurs.

Formation des collaborateurs et ROI

Mais attention à ne pas garder les vieux réflexes en ce qui concerne la mesure du temps de formation. Avec le développement des formations digitales, la frontière entre temps de formation et temps de travail tend à disparaître : le collaborateur se forme 30 minutes en ligne, applique directement ce qu’il a appris sur son poste, retourne interroger le formateur via le forum sur un élément d’incompréhension, puis revient à son poste... Cette fusion entre les temps de formation et de travail est bénéfique pour l’entreprise. Mieux vaut donc se focaliser en priorité sur le retour sur investissement orienté compétences plutôt que sur le temps passé en formation. Ce ROI sera d’ailleurs bien plus facilement valorisable auprès de votre direction.

Envie d'en savoir plus sur le Digital Learning ?

Inscrivez vous gratuitement à la formation : Le Digital Leaning pour les responsables formation

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail