Catégorie : Le coin des experts

Du développement à l’autonomie des collaborateurs

Par Marc Legru - Le November 02, 2016

Dans cette nouvelle vidéo, vous allez découvrir comment le Lean Management peut favoriser le développement des collaborateurs. Vous verrez ainsi comment la résolution des problèmes et la formation continue peuvent influencer l'investissement et l'autonomie des personnes.


Extrait de la vidéo de formation : Initiation au Lean Management

Prenons maintenant le point de vue des collaborateurs. Nous allons voir ensemble quelle est la finalité du développement des collaborateurs. Comme la formation aux standards de travail ne suffit pas pour les impliquer, nous verrons également comment le Lean management aborde ce sujet.

Accroître l'autonomie des collaborateurs

L’autonomie de chaque collaborateur

La finalité du développement des collaborateurs est avant tout d'accroître leur autonomie dans leur travail, c’est-à-dire leur capacité à réussir leur travail efficacement dans des circonstances variées et changeantes.

L’autonomie est également une source importante de satisfaction au travail et permet de libérer l’initiative. Une personne autonome sur une tâche connaît en général assez bien la finalité de son travail pour pouvoir prendre des initiatives pertinentes, par exemple pour réagir à un événement inattendu.

La pratique continue de la formation telle que nous l’avons abordée auparavant n’est que le point de départ du développement de l’autonomie. Il faut connaître le travail dans le détail avant d’aller plus loin.

Favoriser l'engagement des collaborateurs

La résolution de problèmes, clé de l’engagement dans le travail

La clé de l’engagement dans le travail d’une personne est son implication dans la résolution de problèmes. Chaque jour se présentent de nouvelles difficultés, et le développement d’une expertise approfondie se fait par la résolution régulière de ces difficultés, au fur et à mesure qu’elles apparaissent. Certaines sont connues, certaines sont de vraies surprises.

Le but de la résolution de problème ne se limite pas simplement à supprimer la difficulté, mais consiste à faire réfléchir les employés en profondeur et à enrichir leur expertise technique de leur métier.

Des employés plus compétents imaginent des processus plus efficients et savent mieux réagir en situation difficile. Prenons l’exemple d’une usine qui a 2 heures de stock sur des composants. Des camions viennent apporter ces composants toutes les 2 heures. Mais une journée noire de départ en vacances est prévue sur les routes. Que faire ? Laisser l’usine s’arrêter, faute de pièces ? Reconstituer du stock en prévention ? Ces « solutions » évidentes ne sont en fait qu’une façon de contourner le problème et ont un impact économique négatif. Dans le cadre d’une approche Lean, le savoir-faire des agents logistique leur permettra de recalculer les chemins et dérouter les camions pour parvenir à livrer à l’heure malgré les difficultés présentes.

Ainsi toute une panoplie de pratiques de résolution de problèmes permet aux employés d’approfondir et d’enrichir leur technicité dans le cadre de leur activité.

L’équation du développement des personnes peut donc se formuler de la manière suivante : 

 DÉVELOPPEMENT DES PERSONNES = FORMATION CONTINUE + RÉSOLUTION DE PROBLÈMES

Le critère opérationnel ici est le suivant : est-ce que vous aidez vos collaborateurs à résoudre les difficultés auxquelles ils font face pour délivrer ce qu’attend le client ? Est-ce qu’en résolvant ces problèmes vos collaborateurs apprennent à modifier leurs pratiques de travail pour mieux connaître leur métier ?

La méthode Kaisen

Amélioration des procédés par le Kaizen

Dans la démarche Lean, la satisfaction du client provient de la maîtrise des meilleurs procédés techniques par les employés. Il faut donc aider les employés à s’améliorer mais aussi les aider à améliorer les processus :

 SATISFACTION DES CLIENTS  =  MEILLEURS PROCESSUS  +  MEILLEURS EMPLOYÉS

La pratique consiste d’une part à former continuellement les employés pour affiner leur jugement technique, et les aider à maîtriser les procédés les plus pointus par la résolution de problèmes. Il est d’autre part nécessaire de faire participer les employés à des chantiers de Kaizen, c’est-à-dire d’amélioration continue des procédés.

Prenons l’exemple d’un médecin : on comprend bien que pour être soigné le mieux possible, il faut d’une part que ce médecin soit le plus au courant des progrès de la médecine, ce qui implique une formation constante et continue, et d’autre part que ce médecin travaille avec ses collègues à la maîtrise opérationnelle des procédures les plus avancées.

De même, le manager doit animer ces deux programmes :

  • la formation individuelle par les superviseurs alliée à la résolution de problème

  • et les ateliers Kaizen d’amélioration des procédés.


La qualité de cette animation tient largement à la compétence du manager en matière de résolution de problèmes sur le terrain.


Conclusion pédagogique

Pour clore cette vidéo, souvenez-vous que la finalité du développement des personnes est avant tout d'accroître leur autonomie dans leur travail, c’est-à-dire leur capacité à réussir leur travail efficacement dans des circonstances variées et changeantes. Le développement des personnes débute par la formation alliée à la résolution des problèmes qui se présentent sur le terrain. Enfin pour améliorer les procédés, le manager doit animer régulièrement des ateliers Kaizen.


Ressources complémentaires

« Talent Toyota : Les hommes au cœur de la réussite » de Jeffrey Liker et David Meier


Sa préface : http://www.lean.enst.fr/wiki/pub/Lean/LesPublications/LWP16.pdf

Formation Lean Management

Envie de former vos équipes ? Découvrez le programme de notre session de formation

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail