Catégorie : Le coin des experts

L'impact des FinTechs sur le secteur bancaire

Par Jean-Michel Pailhon - Le June 28, 2017

Avec le développement du digital, de nouveaux venus sont en train d'investir tous les métiers de la banque, du financement au paiement en passant par l'investissement. Voyons qui sont ces acteurs et quels sont les impacts des Fintechs sur le secteur bancaire.

Extrait de la vidéo de formation : MOOC Le digital et la banque

En 2021, près de 3 milliards de personnes utiliseront leurs mobiles, tablettes, ordinateurs ou montres connectées pour accéder à leurs services bancaires, selon une étude récente. Cela représente une hausse de plus de 50% en l'espace de 5 ans ! Nous allons voir que de nombreux nouveaux entrants en profitent et comment la banque se prépare à l’arrivée de ces nouveaux concurrents sur trois métiers principaux : paiement, investissement et financement.

L'impact des FinTechs sur le paiement

Grâce à la généralisation des technologies mobiles et au développement du “cloud computing” (l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs sur le réseau internet), entre autres, il est désormais possible d’effectuer des paiements par d’autres systèmes que ceux d’une banque. Et cela ne date pas d’hier : PayPal a été créée en 1998 ! 

Le secteur du paiement est probablement celui qui a été “attaqué” le plus fortement, et qui échappe désormais le plus aux banques : aujourd’hui il est possible d’effectuer tous les paiements de la vie quotidienne sans passer par sa banque.

Parmi les plus belles réussites dans le domaine des nouvelles solutions de paiement en France, on peut parler de la cagnotte en ligne Leetchi par exemple qui revendique aujourd'hui plus de 7 millions d'utilisateurs dans 150 pays.

Paypal et la révolution FinTech des banques

L'investissement et l'épargne des particuliers

Gérer son argent est un des sujets les plus importants pour les français, même s’ils sont malheureusement peu ou mal informés au moment d’investir leur argent. Heureusement, il y a maintenant les robo-advisors

Le “robo-advisor”, ou « robot-conseiller » en français, est un conseiller en gestion de patrimoine automatisé qui assure la gestion de portefeuilles sur Internet, avec une faible intervention humaine, voire pas du tout !

Basé sur des algorithmes et sur l’étude de nombreuses données , le robot propose des conseils sur les achats et ventes à réaliser sur différentes classes d’actifs (actions, obligations, monétaire). Il peut même décider de valider les opérations si le client l’autorise à le faire.

Les robo-advisors s’adressent à tous types d’investisseurs, y compris aux investisseurs les plus modestes.

En effet, cette technologie permet d'abaisser le coût de la gestion de patrimoine. La fintech est donc “inclusive” : elle donne accès à des outils jusqu’à présent réservés à une minorité !

Robo advisor : le digital et la banque

Fintech et financement des entreprises

Nous allons maintenant parler de financement des entreprises, et surtout des Petites et Moyennes Entreprises (les fameuses “PME”) qui sont si importantes pour l’économie Française. 

Certaines PME ne trouvent pas toujours de financement auprès de leurs banques historiques. Elles se tournent donc parfois vers le financement participatif en prêt (le "crowdlending").

Le concept du financement participatif repose sur une mise en relation directe, via une plateforme sur Internet, de porteurs de projets en quête d'argent avec des particuliers désireux de prêter ou d'investir une partie de leurs économies.

Et même si le crowdfunding ne pèse pas encore très lourd en valeur absolue, sa progression est en revanche impressionnante. 

Certains organismes prévoient que des plateformes de prêts comme Lendix permettront de financer les entreprises à hauteur de plus qu’un milliard d’euros au début des années 2020.

Pour conclure

Pour l’instant, l’impact des Fintechs sur le secteur bancaire semble être marginal.

Cependant, la montée en puissance des jeunes pousses de la finance digitale ne doit pas être prise à la légère ! 

Pour S&P, "La menace concurrentielle des fintech" est "loin d'être un mythe", elle "n'est pas encore déstabilisante pour la solvabilité des banques mais leur importance grandira au cours de la prochaine décennie".

 Il est encore temps de réagir et de se préparer à la révolution fintech pour la banque !

Inscrivez-vous à la prochaine session du MOOC Le digital et la banque

Le digital et la banque

Tout ce que vos collaborateurs du secteur bancaire ont besoin de savoir pour faire leur transformation digitale

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail