Catégorie : Le coin des experts

Les cinq événements de Scrum

Par Florent Lothon - Le July 03, 2017

Découvrez les principaux éléments de Scrum et commencez à penser vos projets en mode agile dès maintenant. On passe en revue pour vous toutes les étapes importantes du sprint. C'est parti !

Extrait de la vidéo de formation : Gestion de projet agile avec scrum

Dans cette vidéo, nous allons passer en revue et approfondir les cinq événements définis par Scrum. Chacun de ces éléments est timeboxé. Autrement dit, l'événement se termine à la fin du temps imparti quelque soit l’avancement. A l’exception du sprint qui ne peut pas se terminer avant la fin du temps défini. L’objectif de cette organisation stricte est simple : on a tendance à rester davantage concentré sur l’objectif d’un événement lorsqu’il est contraint par le temps.

Le sprint

Commençons par le sprint. Sa durée maximale est de 4 semaines. Il inclut la planification de sprint, les mêlées quotidiennes, la revue de sprint et la rétrospective de sprint. L’objectif et les critères de qualité sont fixés sur la durée du sprint. Le périmètre peut quant à lui être clarifié et renégocié entre le Product Owner et l'Équipe de Développement selon le déroulement du sprint.

Les événements de scrum : la planification de sprint

Le planification de sprint

Le sprint commence par la planification de sprint dont la durée maximum est de 8 heures pour des sprints de 4 semaines. Et cette durée est proportionnellement inférieure pour les sprints de durée plus courte. Au cours de cette réunion, le Product Owner et l'Équipe de Développement, assistés si nécessaire par le Scrum Master vont devoir répondre à trois questions. 

  1. Quel est l'objectif spécifique du sprint ? 
  2. Quels éléments prioritaires du Product Backlog peuvent être convertis en un incrément potentiellement livrable au cours du sprint ? Et il appartient à l’équipe de développement de déterminer quelle quantité de travail elle se sent capable de faire dans le temps imparti au sprint. 
  3. Comment va t’on convertir les éléments sélectionnés en un incrément potentiellement utilisable d’ici la fin du sprint ?

Le mêlée quotidienne

Passons maintenant au deuxième événement de scrum : la mêlée quotidienne . Comme son nom l'indique, elle a lieu tous les jours. Cette réunion a une durée maximale de 15 minutes. Elle permet à l'Équipe de Développement de se synchroniser, de mesurer son avancement au quotidien et d’ajuster son plan d’action en conséquence.

Au cours de cette mêlée, chaque membre de l'Équipe de Développement présent répond aux trois questions suivantes : 

  1. Qu'ai-je fait hier qui a aidé l'équipe de développement à atteindre l'objectif du sprint ? 
  2. Que vais-je faire aujourd'hui qui aidera l'équipe de développement à atteindre l'objectif du sprint ? 
  3. Est-ce que je vois des obstacles qui pourraient m'empêcher ou empêcher l'équipe de développement d'atteindre l'objectif du sprint ?

Il ne s'agit absolument pas d'une réunion de reporting, mais bien d’une réunion qui appartient à l'équipe de développement.

Mêlée quotidienne et projet scrum

Le revue de sprint

A la fin du sprint, on procède à une revue de sprint consistant à inspecter l’incrément et adapter le Product Backlog si nécessaire. Sa durée maximum est de 4h pour un sprint de 4 semaines et d’une durée maximum inférieure pour des sprints plus courts. Le Product Owner y invite les parties prenantes clefs. L’intention est de recueillir auprès d’eux des feedbacks et renforcer la collaboration. 

C'est aussi l'occasion de se projeter un peu dans l'avenir et d'évoquer le contenu pressenti du prochain sprint qui, souvent, peut être influencé par ce qui est démontré, les réactions provoquées par la démonstration, la présentation de l'incrément. Elle permet aussi d'évoquer les difficultés rencontrées par l’équipe Scrum et de faire un point sur l'avancement.

Le rétrospective de sprint

On termine avec la rétrospective de sprint qui a lieu entre la revue de sprint et la planification du suivant. Lors de cette réunion, l’équipe Scrum s’inspecte elle-même afin de tirer les leçons de l’expérience acquise sur le sprint écoulé pour les mettre au profit du sprint suivant, à travers l’élaboration d’un plan d’actions d’amélioration.

L’équipe peut par exemple constater un manque d’efficacité sur une activité récurrente et décider en rétrospective de tester une nouvelle technique. Lors d’une rétrospective future, elle pourra faire le bilan de cette expérimentation pour décider ensuite de conserver, abandonner ou renforcer l’usage de cette technique en fonction des résultats constatés.

Sa durée est limitée à 3 heures maximum pour un sprint de 4 semaines. Là encore, pour les sprints moins longs, la réunion dure habituellement moins longtemps.

Toutes les étapes du projet scrum

Ce qu'il faut retenir

En synthèse, le sprint encapsule les 4 réunions Scrum. Chacune offrant des opportunités d’adaptation. La mêlée pour adapter le plan d’action au quotidien visant l’atteinte de l’objectif de sprint. La planification puis la revue de sprint pour adapter le produit en soi. Et enfin, la rétrospective pour l’adaptation de la façon de travailler.


Formation "Gestion de projet agile avec Scrum"

Votre entreprise veut gagner en agilité ? Formez vos collaborateurs à la méthode agile la plus connue

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail