Catégorie : Le coin des experts

Les valeurs du digital - Première partie

Par Simon Amiot - Le September 01, 2016

Quelles sont aujourd’hui les valeurs du digital ? Simon Amiot revient pour vous sur les fondamentaux de la culture digitale. Il vous présente les nouveaux comportements qui constituent la norme, mais aussi l’histoire de cette culture mondialisée.

Extrait de la vidéo de formation : "Culture digitale"

Vous en entendez parler partout autour de vous : le digital est bien plus qu’un phénomène de mode, ou même qu’une économie basée sur le numérique. Le digital est bel et bien une culture à part entière, et peut être aujourd’hui la première culture mondiale, puisqu’elle est partagée à travers le globe. 

Mais comment définir cette culture ? Quelles en sont les principales valeurs ? Dans cette vidéo, notre objectif sera de comprendre comment nos habitudes et nos attitudes se transforment avec le digital.

Alors une culture c’est quoi ? Et bien c’est un ensemble de valeurs, de normes, d’institutions et d’objets spécifiques. Dans notre cas, les entreprises du web et les équipements numériques, forment en quelque sorte les institutions et les objets de la culture digitale. Ici nous allons plutôt nous intéresser aux valeurs et aux normes qui composent ce mouvement.


Les valeurs du digital : la coopération

C’est incontestable, il existe bien des valeurs du monde digital. Tout le monde ne les partage pas, mais elles sont au coeur de nos nouvelles pratiques et motivent toutes les innovations qui viennent du digital. Quelles sont ces valeurs ?

Tout d’abord La coopération. Elle s’illustre par exemple dans les wiki, ces sites Internet construits grâce au travail d’une foule de contributeurs bénévoles, dont l’exemple le plus connu est l’encyclopédie en ligne Wikipédia, à laquelle collaborent des centaines de milliers d’internautes dans le monde. Plus personne ne s’étonne que l’une des principales sources d’information de la planète se développe chaque jour grâce aux contributions de cette foule d’anonymes, dont vous faîtes peut-être partie. C’était inimaginable il y a encore 20 ans !

Autre exemple de coopération au sein du digital le logiciel libre et le mouvement Open Source : ces logiciels gratuits, voire publics construits petit à petit par une communauté d'informaticiens bénévoles. Vous connaissez Firefox, le navigateur internet de Mozilla ? Et Linux, ce système d'exploitation concurrent de Microsoft ? Vous en avez déjà entendu parler ? Et bien ce sont deux logiciels libres extrêmement utilisés aujourd'hui.

principe-cooperation


La valeur transparence

La transparence est une autre valeur du digital, étroitement liée à la coopération. Sur Internet, tout est public ou susceptible de le devenir. On expose sa vie ou ses opinions sur les réseaux sociaux ou sur des blogs, à la vue du monde entier ! Les institutions publiques comme les états ou les villes se mettent à publier leurs informations économiques, financières ou d’infrastructure sur internet, c’est “l’open data”, littéralement les “données ouvertes”. 

Le code informatique des logiciels “open-source” est public, afin que chacun puisse ajouter sa pierre à l’édifice. Des personnalités comme Julian Assange ou Edward Snowden font trembler des états en publiant les informations des institutions les plus secrètes. Des entreprises enfin, comme Tesla, le fabricant de voiture électriques américain, vont jusqu’à renoncer à leur propriété intellectuelle et publier leurs brevets pour faciliter l’innovation autour de leurs technologies !


Le principe de l'horizontalité

Troisième valeur : l’horizontalité. C’est à dire la possibilité donnée à chacun de contribuer, d’exprimer son opinion, de partager et d’influencer la communauté du monde virtuel hors de toute structure hiérarchique traditionnelle. De là découle l’importance accordée par les professionnels du marketing digital aux avis des utilisateurs. S’ils sont relayés massivement par les réseaux sociaux, ces avis peuvent faire ou défaire une notoriété durement acquise ! 

De là aussi le phénomène de désintermédiation, c’est à dire de la fin des structures intermédiaires, rendues nécessaires par les organisations pyramidales. Dans le monde digital, pas besoin de journaliste pour diffuser de l’information, il suffit de passer par les réseaux sociaux. Pas besoin de banque, ni même de banque centrale, pour transférer de l’argent ! Le Bitcoin, la monnaie virtuelle, est basée sur des rapports directs entre acheteur et vendeur. Pas besoin de banque non plus pour financer son projet d’entreprise ou artistique ! Les plateformes de financement participatif, ou crowdfunding, mettent en rapport direct des individus souhaitant investir, et d’autres ayant besoin d’argent. Pas besoin d’hôtels, enfin, pour trouver un hébergement dans une ville inconnue : des plateformes comme AirBnB mettent directement en relation les voyageurs et les habitants ayant une place à offrir !


Valeurs du digital : l'horizontalité


La liberté d'expression

Parmi toutes les valeurs du digital, la liberté d’expression apparaît comme essentielle sur tous les espaces virtuels que sont les blogs et les réseaux sociaux. Celle-ci peut participer à la chute de gouvernements comme on l’a vu lors du printemps arabe. Elle est tellement redoutée par les régimes autoritaires que ceux-ci n’hésitent pas à bloquer ces réseaux pour tenter de faire taire la contestation. En Chine par exemple, Facebook est inaccessible, et un réseau local, “weibo”, a été développé pour pallier ce manque. Cette liberté doit être protégée, notamment par ce qu’on appelle la neutralité du net, qui garantie que les fournisseurs d’accès à Internet ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs, mais demeurent de simples transmetteurs d'information.

Coopération, transparence, horizontalité et liberté d’expression : voici donc les 4 valeurs fondamentales de la culture digitale. Elles sont étroitement mêlées et complémentaires. Si vous y faites attention, vous les retrouverez à différents niveaux dans tous les phénomènes digitaux.


Acculturez vos collaborateurs au digital

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail