Catégorie : Digital learning et formation

La communication : un véritable facteur de réussite en digital learning

Par Véronique Roche - Le 2018 M01 09

La communication : un véritable facteur de réussite en digital learning

C’est universel : savoir communiquer autour d’un projet est essentiel à sa réussite ! Et il en va de même pour la communication en Digital Learning.

Après avoir vu les deux principales dimensions de la communication dans un projet de Digital Learning, nous aborderons les précautions à prendre sur cette thématique, puis le rôle émergeant du Learning community manager.

                   

Les deux principales dimensions de la communication dans un projet Digital Learning

La communication autour d’un projet Digital Learning se fait de plusieurs manières

  • La première, c’est en micro-dispositif c’est à dire entre les personnes concernées directement par le dispositif de formation : apprenants, managers, formateurs, experts tout au long du cursus,

  • et puis, il ne faut ne pas oublier de communiquer en macro-dispositif c’est à dire de manière globale et transverse.

Le premier type de communication, micro-dispositif, compte différents types d’ échanges :

  • des échanges horizontaux c’est à dire entre apprenants ou même type de population.  Le digital learning favorise fortement ce type d’échange notamment via le social learning ou forum d’échange. 

  • des échanges verticaux : entre le formateur et les participants, les managers et les participants, les experts et les participants … bref, entre un sachant et des apprenants !

  • des échanges en constellation : tout le monde peut solliciter tout le monde ou prendre la parole.  Le digital learning favorise fortement ce type d’échange en valorisant l’expertise et les retours d’expériences plutôt que les titres et les niveaux hiérarchiques.

Tous ces échanges peuvent être formels c’est à dire orchestrés volontairement par l’équipe de pilotage du projet Learning.  Mais aussi informels c’est à dire spontanés entre les apprenants ou autres participants qui s’auto régulent.

Les différents niveaux de communication dans un projet de Digital Learning

Le second type de communication dans un projet Digital Learning, macro-dispositif, consiste à trois choses.

  • Tout d’abord, il donne une vision globale du projet pour mobiliser autour du dispositif et le valoriser, c’est une dimension de la Communication interne à l’entreprise

  • Il consiste ensuite à faire un reporting aux commanditaires et sponsors : comparatif par rapport aux  objectifs visés, points de fonctionnement, proposition d’actions correctives …

  • Et pour finir, il sert  l’évaluation du dispositif : suivi des métriques de réalisations (indicateurs des usagers des outils et plateformes), retour sur expériences, témoignages managers et apprenants ...

Les précautions à prendre en matière de communication en Digital Learning

On dit que parmi les projets qui échouent, une mauvaise communication en est responsable à 75%.  Voici une bonne raison de ne pas négliger ce sujet !

L’équipe projet Digital learning prendra quelques précautions. En voici deux importantes. 

  • utiliser la stratégie des alliés pour “vendre” le projet en interne : tout le monde croit en la formation mais elle passe parfois en second plan tant les charges quotidiennes sont lourdes pour les équipes.  Il conviendra donc d’évangéliser sur le projet et son importance auprès de personnes influentes (managers, participants leader …) qui seront relais en matière de promotion du dispositif,

  • factualiser les résultats et les retours : à tout projet ses ressentis pour les participants.  Il faut savoir les entendre tout en les rendant factuels.  Par exemple, un projet Digital Learning jugé médiocre à cause de problème de connexion à la plateforme a t il compté 5%, 25% ou 80% de problèmes de connexion ?

Mieux communiquer grâce au Learning Community Manager

Le rôle émergeant du Learning Community Manager

Le Learning Community Manager favorise les échanges entre pairs ou entres apprenants et experts ou managers et formateurs.  Bref, on apprend de plus en plus les uns des autres que d’une seule et même personne qui délivrerait un savoir.

Ce rôle prépondérant est celui du  Learning Community Manager, c’est à dire l’animateur et modérateur de la communauté apprenante.

Il vae favoriser des échanges de qualité mais aussi de maintenir l’engagement des participants.

Une étude menée par OpenClassroom montre que le taux d’abandon des apprenants dans un cursus Digital Learning chute de 80% lorsque il y a un Learning Community Manager.  Ça ne fait pas envie ça ?

Ce qu'il faut retenir

La communication dans un projet Digital Learning est essentielle à sa réussite : qu’elle soit micro dispositif ou macro dispositif.

Au delà d’une communication rigoureuse, quelques précautions permettront à l’équipe projet de promouvoir efficacement le dispositif en interne.

Enfin, le Digital Learning fait émerger un nouveau rôle dans l’entreprise : le Learning Community Manager. Il est le garant d’une animation de qualité au profit du projet et de la communauté apprenante concernée.

Envie d'en savoir plus sur la formation et le digital learning ?

Inscrivez vous au MOOC Le Digital Leaning pour les responsables formation

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Une fois par mois, les tendances de la formation en ligne dans votre boîte e-mail