« Quand je suis devenu freelance, j’ai fait toutes les erreurs à ne pas commettre »

Les erreurs que commettent les freelances
Nicolas Tregan, expert du MOOC « Devenir freelance », se confie sur les principales erreurs qu’il a commises en se lançant à son compte… et comment les éviter.

Nicolas Tregan, expert du MOOC "Devenir freelance"

Nicolas Tregan est freelance, il exerce dans la production de contenus et la communication pour des startups. Après avoir collaboré avec Unow dans le cadre de plusieurs MOOC, notamment celui sur les réseaux sociaux, il a décidé de lancer le MOOC « Devenir freelance », dont Unow est partenaire. 

 

Quelle est la pire erreur que tu aies faite en tant que freelance ?

Quand je suis devenu freelance, j’ai fait tout ce qu’il ne faut jamais faire : mal facturer, mal définir son offre, mal identifier ses clients… Mais surtout, j’ai voulu aller trop vite : m’adresser à des très grands groupes alors que j’étais tout juste débutant, ça ne pouvait pas marcher. J’ai aussi voulu proposer des services très différents (événements, conseil dans la production de contenus), impossible pour mes clients de m’identifier ! J’ai appris de ces erreurs, mais je me suis aperçu qu’un très grand nombre de nouveaux indépendants se tournaient vers moi pour me demander des conseils. C’est pour cette raison que j’ai lancé ce projet de formation : j’ai essayé de créer le MOOC qui m’aurait été très utile quand je me suis lancé et m’aurait évité quelques mésaventures.

A qui est destiné ce MOOC ?

Aujourd’hui, le freelancing se développe à tous les niveaux de la société : d’une part, les jeunes diplômés s’aperçoivent que les conditions qui leur sont proposées en entreprise ne sont pas idéales et préfèrent démarrer et constituer leur première expérience en freelance, d’autre part les collaborateurs des entreprises se lassent et se tournent vers le statut d’indépendant. Avec la crise économique, de plus en plus de professionnels se tournent vers ce mode de travail pour s’épanouir et atteindre leurs objectifs. Et ils ont raison ! On estime que 80% des gens gagnent mieux leur vie en freelance qu’en entreprise. Mais attention à ne pas faire d’erreurs : le MOOC s’adresse à chacun d’entre eux.

Finalement, « freelance » recouvre une multitude de réalités

Oui ! D’abord, il faut bien distinguer le freelancing du « jobbing » (mise en relation de personnes qui ont besoin d’un service avec ceux qui peuvent leur rendre). Ensuite, effectivement, les réalités sont très variées, mais il y a de la place pour chacun… à condition de bien se positionner. A 20 ans, quand on vient de terminer ses études, on ne peut pas se déclarer consultant-expert souhaitant travailler pour des grandes comptes, cela serait absurde. 

Sommes-nous bien préparés, en France, à devenir freelance ? ? 

C’est vrai qu’en France, les étudiants ne sont pas assez formés à l’entrepreneuriat, or, être indépendant c’est être entrepreneur, il faut bien le garder en tête. C’est aussi pour cette raison que je conseille généralement aux freelances de prendre un bureau pour travailler : le simple loyer leur permet de se discipliner et de considérer qu’ils sont une petite entreprise. 

Allez, en guise de teaser, tu as 5 conseils essentiels à nous donner ?

  1. Définir une offre précise et identifiable : il ne faut pas avoir peur de se spécialiser, par exemple, vous pouvez vous positionner comme freelance community manager à destination de l’agroalimentaire. Ainsi, vous serez plus facilement identifiable par vos potentiels clients, et vous pourrez leur prouver que pour des entreprises similaires vous avez obtenu des résultats. 
  2. Définir votre prix : c’est LE sujet qui fait peur. Or, il y a des charges à payer derrière, il ne faut pas se brader au risque de se mettre en danger. 
  3. Solliciter votre réseau : ne dîtes pas que vous n’en avez pas, c’est faux. 
  4. Faire équipe : on est plus fort à 2, 3, 4… avec des compétences complémentaires. Et surtout, ne vous mettez personne à dos.
  5. Ne pas être paranoïaque : les freelances qui exercent dans le même secteur que vous ne sont pas que des ennemis ou des concurrents, ils pourraient même vous rendre service ! 

Vous voulez vous inscrire au MOOC « Devenir freelance » ?

C’est par ici

Classé dans : Actualités